• Accueil
  • > Non classé
  • > NON à L’EXPLORATION DU GAZ DE HOUILLE DANS LE NORD ET LE PAS-DE-CALAIS ; NI ICI NI AILLEURS

NON à L’EXPLORATION DU GAZ DE HOUILLE DANS LE NORD ET LE PAS-DE-CALAIS ; NI ICI NI AILLEURS

Posté par bretagnenonaugazdeschiste le 23 juin 2013

Collectif houille-ouille-ouille 59/62

Pétition qui sera adressée à :

Mme D.BATHO, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie

Mr A. MONTEBOURG, ministre du redressement productif

Mr Dominique BUR, préfet de la région Nord/Pas-de-Calais

Mr Denis ROBIN, préfet du Pas-de-Calais

Mr Christian Bataille, député

Le projet d’exploration envisagé par EGL peut s’étendre sur la surface du permis d’exploration déjà accordé depuis 2009,  soit une surface de 1400 km2 ; pour l’instant, les quatre puits de forages annoncés se situent dans le Pas-de-Calais à Divion, Bouvigny-Boyeffles et Avion ; et dans le Nord à Crespin.

Cette société recherche du gaz de houille qui est, comme le gaz de schiste, un hydrocarbure non-conventionnel, c’est à  dire contenu dans la roche-mère.

Pour l’exploration, EGL va employer la technique de forage avec des branches horizontales, dont l’impact sur
l’environnement n’est pas négligeable.

Lors de l’exploitation (par la société TRANSCOR), quand les rendements diminueront, tout sera déjà prêt pour passer à  la fracturation hydraulique.

La fracturation hydraulique est un procédé permettant d’augmenter la productivité des puits en y injectant des quantités  colossales d’eau (environ 10 millions de litres) contenant de nombreux additifs  chimiques et du sable à des pressions énormes.

Ce procédé est interdit en France ; pour combien de temps encore ? La loi interdisant la technique de fracturation  hydraulique est actuellement attaquée en justice par le lobby pétrolier pour que l’interdiction soit déclarée comme non-constitutionnelle ; les accords de libre échange qui se profilent entre l’union européenne et le Canada puis  les Etats Unis pourraient avoir aussi raison de cette loi.

Par ailleurs l’exploitation des gaz de roche-mère entraîne inévitablement, avec ou sans fracturation hydraulique :

- la pollution des nappes phréatiques alentours par les produits enfermés depuis des millénaires dans la roche-mère (méthane, arsenic, soufre, métaux lourds, éléments radioactifs),
- Le saccage du paysage,
- Un bilan carbone pire que le charbon,
- Des risques de sismicité,
- La pollution de l’air avec ses conséquences sur la santé.

Nous, citoyens de la région du Nord/Pas-de-Calais et d’ailleurs, refusons l’exploration du gaz de
houille envisagée par la société EGL.

Les populations de ces territoires s’inquiètent vivement des nuisances immenses inévitablement liées à
l’extraction des hydrocarbures non-conventionnels.

Nous affirmons que la priorité doit résider dans l’efficacité et la sobriété énergétique : nos  besoins du présent ne doivent pas compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs.

Nous appelons tous les citoyens de la région Nord/Pas-de-Calais et de partout ailleurs à se mobiliser, à signer et à faire circuler cette pétition.

singez ici la pétition : http://www.petitions24.net/non_a_lexploration_du_gaz_de_houille_en_nordpas-de-calais

Pour que vous soyez informés des autres actions menées, contactez-nous.

houille-ouille-ouille@lists.riseup.net

Laisser un commentaire

 

maintenduepourladignite |
Bazar du coeur |
Ajlesfauvettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Génération Ayakapevio
| Collectif Vélo Défense
| Unydos